La Flandre dispose toujours de 11.500 places tampon pour les réfugiés ukrainiens

À la date du 6 juin, la Flandre comptait 25.202 places d'accueil pour les réfugiés ukrainiens.

Belga
La Flandre dispose toujours de 11.500 places tampon pour les réfugiés ukrainiens
©JC Guillaume

L'objectif affiché de 30.000 places d'ici la mi-juin est en vue, a indiqué jeudi le ministre régional du Logement Matthias Diependaele. Parmi ces 25.000 places, 13.606 ont été attribuées. Il reste donc encore 11.596 places disponibles. Le ministre veut garder ces places comme tampon et ne pas les utiliser pour d'autres formes d'hébergement, par exemple pour des sans-abri ou d'autres réfugiés. Lors du déclenchement de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, le gouvernement flamand a d'abord travaillé sur un scénario maximal de 120.000 réfugiés. Ce chiffre a ensuite été revu à la baisse à 78.000. L'afflux de réfugiés est plus faible qu'il y a quelques mois, mais la demande de logement augmente. "En mars/avril, seulement 10% des déplacés ukrainiens ont indiqué qu'ils avaient besoin d'un toit. Actuellement, c'est 40%", selon le ministre.

Dans l'opposition régionale, Groen a demandé au ministre N-VA d'examiner si les places disponibles ne pouvaient pas être utilisées à plus long terme pour d'autres formes d'hébergement, par exemple pour les sans-abri ou Fedasil. Le ministre a indiqué ne pas partager cette suggestion.