En Flandre, les agriculteurs ont le moral en berne : "J'ai l'impression qu'on veut se débarasser de nous"

Le gouvernement flamand impose une réduction de 30 % du cheptel porcin et la fermeture de 41 fermes d’ici 2030.

En Flandre, les agriculteurs ont le moral en berne : "J'ai l'impression qu'on veut se débarasser de nous"
©Shutterstock
Le secteur agricole en Flandre survivra. Mais il devra réduire son impact environnemental s'il veut se conformer aux réglementations et bénéficier encore à l'avenir des subventions européennes. Les quotidiens du groupe de presse Mediahuis (Standaard, Nieuwsblad,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité