L'autopsie confirme que l'homme retrouvé mort à Gand a été jeté vivant dans l'eau

Le quinquagénaire dont le corps a été retrouvé à Gand dimanche matin a été jeté vivant dans l'eau et est mort par noyade, indique le parquet de Flandre orientale sur bases des résultats de l'autopsie.

L'autopsie confirme que l'homme retrouvé mort à Gand a été jeté vivant dans l'eau
©BELGA

L'homme, né en 1969, a été retrouvé dimanche matin dans l'eau à hauteur du Ferdinand Lousbergskaai. Le parquet a retenu l'hypothèse d'une mort suspecte. Un juge d'instruction est descendu sur les lieux, accompagné d'un médecin légiste et d'un expert en analyses criminalistiques. Les enquêteurs ont ensuite examiné les images de surveillance vidéo.

"L'homme était vivant lorsqu'il a été jeté dans l'eau, il est mort par noyade", démontre le rapport d'autopsie. "Pour l'instant, il n'est pas possible de déterminer de manière plus détaillée les circonstances de sa mort", ajoute le porte-parole du parquet.