Un jeune homme interpellé à Hasselt pour une prise d'otage présumée

Un homme de 23 ans originaire de Maaseik a été arrêté mardi dans le centre de Hasselt à la suite d'une prise d'otages présumée, a indiqué le parquet du Limbourg. Vers 04h30, la police locale fut appelée pour un jeune homme semblant fuir un appartement situé dans un bâtiment de la Koning Albertstraat.

Un jeune homme interpellé à Hasselt pour une prise d'otage présumée
©Shutterstock

Le jeune affirmait y avoir été retenu contre son gré mais être parvenu à s'échapper.

"L'auteur présumé (de cette séquestration), signalé comme étant armé, s'est ensuite retranché dans l'appartement", a détaillé Dorien Vanderheiden, magistrate de presse du parquet de Limbourg.

Différentes unités spéciales de la police furent alors appelées en renfort pour cette situation jugée à risques tandis que le quartier fut bouclé vers 05h30.

L'auteur présumé fut finalement interpellé vers 10h30, selon Dorien Vanderheiden.

Agé de 23 ans, celui-ci a été emmené au poste de police de Hasselt pour y être interrogé.

Il n'y a eu aucun blessé, selon le parquet du Limbourg.

Les différentes rues bouclées furent, elles rendues au public dès l'arrestation du suspect.

La police a commencé à fouiller l'appartement de la Koning Albertstraat où la séquestration présumée a eu lieu.

"En ce moment, une perquisition est toujours en cours dans l'appartement où les faits sont supposés avoir eu lieu, et l'on y recherche toujours une arme", a ajouté Dorien Vanderheiden.

Le parquet du Limbourg ne qualifie pas à ce stade les faits de prise d'otage, mais plutôt d'une privation illégale de liberté.

"L'enquête est toujours en cours, mais sur la base des faits que nous connaissons actuellement, nous ne pensons pas qu'il s'agit là d'une prise d'otages", selon la porte-parole du parquet. "Car il faut dans ce cas qu'il y ait un ordre ou une condition en lien avec la privation de liberté, par exemple la remise d'une somme d'argent."