Ypres renforce sa présence policière pendant le week-end de la Veillée de l’Yser: "Nous voulons être préparés à tout problème"

La Ville d'Ypres a prévu des effectifs policiers supplémentaires pour éviter tout incident lors du week-end de la Veillée de l'Yser, manifestation nationaliste flamande, alors qu'un festival d'extrême-droite vient d'être annulé, a indiqué mercredi la bourgmestre de la ville de Flandre occidentale, Emmily Talpe.

Belga
Ypres renforce sa présence policière pendant le week-end de la Veillée de l’Yser: "Nous voulons être préparés à tout problème"
©BELGA

Un festival, baptisé "Frontnacht", était prévu le samedi 27 août dans le cadre de la Veillée de l'Yser, une manifestation nationaliste pro-flamande en marge du pèlerinage de l'Yser, un rassemblement en mémoire aux soldats belges morts au front durant la Première Guerre mondiale. L'autorisation de l'événement a néanmoins été retirée mardi, les autorités communales estimant que les organisateurs n'avaient pas respecté la condition que le festival n'ait aucun lien avec le néonazisme et le néofascisme.

Pour éviter tout incident à cet égard, la police sera renforcée ce week-end-là. "J'ai demandé à la police une analyse de risques. Jour après jour, la police surveille ce qu'il se passe sur les réseaux sociaux et via des contacts internes. Nous voulons être préparés à tout problème éventuel durant le week-end de la Veillée de l'Yser", a confié la bourgmestre Emmily Talpe.

Celle-ci a cependant confirmé que jusqu'à présent, rien n'indiquait que des actions auront lieu. "Nous nous préparons et nous allons renforcer les effectifs policiers mais j'espère que tout se déroulera sereinement. Si des troubles survenaient, cela pourrait mettre en péril l'événement pour les prochaines années", a prévenu la bourgmestre.

La Ville est aussi en concertation avec le gouverneur et pourra compter, si nécessaire, sur des effectifs supplémentaires de la police fédérale.