Le parquet du Limbourg enquête sur trois faits de moeurs commis durant le Pukkelpop

Le festival Pukkelpop se tenait ce week-end.

Belga
Le festival Pukkelpop a accueilli environ 66.000 participants par jour.
Le festival Pukkelpop a accueilli environ 66.000 participants par jour. ©GUILLAUME JC

Le parquet du Limbourg a ouvert une enquête en lien avec trois faits de mœurs présumés commis durant le festival Pukkelpop. Deux dossiers concernent des faits d'attentat à la pudeur, le troisième a trait à du voyeurisme, a indiqué lundi la magistrate de presse, Anja De Schutter. Un suspect a été identifié dans le dossier lié au voyeurisme. Les faits se seraient déroulés dans les douches. Le suspect a été interpellé pour audition avant d'être libéré. Il comparaîtra très prochainement devant un juge d'instruction.

Les deux faits présumés d'attentat à la pudeur, qui se seraient déroulés non loin des toilettes, sont encore à l'enquête.

La magistrate de presse souligne les efforts entrepris par les organisateurs en matière d'éclairage renforcé et de sécurité.