Le suspect impliqué dans la noyade aux fêtes de Gand libéré sous conditions

La libération a été rendue possible après le paiement d'une caution de 10.000 euros.

Belga
Le suspect impliqué dans la noyade aux fêtes de Gand libéré sous conditions
©BELGA

La chambre des mises en accusation de Gand a décidé mardi après-midi de libérer sous conditions l'un des deux Néerlandais soupçonnés d'avoir jeté à l'eau un homme mort noyé dans le canal lors des fêtes de Gand. Cette libération a pu avoir lieu moyennant le paiement d'une caution de 10.000 euros. Le Néerlandais, âgé de 25 ans, est soupçonné d'avoir jeté à l'eau un Gantois âgé de 53 ans et ne sachant pas nager, lors des fêtes de Gand en juillet. Un autre Néerlandais, âgé de 23 ans, est également impliqué.

"Nous avons demandé sa libération sous conditions car il est seulement soupçonné d'être coupable de négligence et n'a pas touché la victime", a déclaré l'avocat du Néerlandais de 25 ans. "C'est aussi ce que montrent les images des caméras de surveillance."

"La libération est une bonne nouvelle", a affirmé l'avocat après la décision de la chambre des mises en accusation. "Il n'y avait plus besoin de le maintenir sous mandat d'arrêt plus longtemps dans l'attente de l'enquête. J'ai suggéré comme condition, entre autres, qu'il ne pouvait plus avoir de contact avec le deuxième suspect, qui reste en prison aux Pays-Bas."

Son complice de 23 ans s'oppose quant à lui toujours à son transfert en Belgique. La chambre d'aide juridictionnelle internationale d'Amsterdam doit trancher sur son transfert en Belgique. Il sera remis à la Belgique début septembre, selon son avocat.

L'homme comparaitra devant le juge d'instruction de Gand qui prendra une décision concernant son mandat d'arrêt pour homicide involontaire.