Étude rassurante à Zwijndrecht: le taux d’incidence des cancers n’est pas plus élevé qu'ailleurs

Le taux d’incidence des cancers n’est pas plus élevé autour du site de l’usine 3M pollué par les Pfas.

Belga
Étude rassurante à Zwijndrecht: le taux d’incidence des cancers n’est pas plus élevé qu'ailleurs
©Belga

Les cancers qui pourraient potentiellement être associés à l’exposition aux substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (Pfas) ne sont pas plus fréquents dans un rayon de trois à cinq kilomètres autour de l’usine 3M de Zwijndrecht qu’ailleurs en Flandre. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par la fondation Registre du Cancer à la demande de l’Agence flamande de la santé (AZG) publiée mardi. Les résultats de celle-ci sont similaires à celle menée en 2021 à Zwijndrecht où se trouve le site de l’usine 3M.

La fondation Registre du Cancer a comparé l’incidence de tous les cancers - sein, prostate, testicules, reins et vessie, notamment - et a comparé celle-ci avec le taux d’incidence pour l’ensemble de la Flandre. Il est toutefois souligné que le cancer résulte généralement de l’interaction de plusieurs facteurs et que cette étude ne permet donc pas de se prononcer sur le lien éventuel entre les Pfas et les cancers.

Pour d’autres maladies et affections, dans lequel le rôle des Pfas est suspecté, il n’existe pas de registre similaire et il n’est donc pas possible d’établir de comparaison, est-il précisé.