Willebroek utilise des "pilules contraceptives" contre la surpopulation de pigeons

La commune de Willebroek prévoit de disposer une sorte de pilule contraceptive pour les pigeons dans les mangeoires en rue.

eglise religion culte catholique patrimoine architecture croix toit girouette vent oiseaux nid vol pigeons
Une population de pigeons trop importante se trouve à Willebroek depuis quelques années. ©Jean Luc Flemal

L'administration communale espère ainsi réduire la forte population locale de pigeons. La pilule "n'a aucune autre conséquence sur la santé des pigeons", indique-t-elle vendredi.

Une population de pigeons trop importante se trouve à Willebroek depuis quelques années, selon l'administration communale. Les oiseaux causent des dommages dans l'espace public et apportent des nuisances aux résidents, ajoute-t-elle.

La commune a déjà pris des mesures comme l'installation d'une colonne en plastique qui servait d'épouvantail sur une église ou des pointes et autres fils de fer sur les différents monuments et objets publics afin que les pigeons ne puissent pas s'y poser. Les fientes de pigeons sont également régulièrement nettoyées dans l'espace public.

"Ces mesures semblent efficaces mais ont un impact très localisé", déclare Bavo Anciaux, échevin du Bien-être animal. "Pour avoir un impact à plus grande échelle, nous étions à la recherche d'un autre système pour limiter la population de pigeons dans son ensemble."

L'administration communale espère maintenant avoir trouvé la solution grâce à l'utilisation du produit R-12 dans les mangeoires. "C'est une sorte de pilule contraceptive pour les oiseaux", explique Bavo Anciaux. "Le produit s'occupe seulement de la contraception mais n'a pas d'autre conséquence sur la santé des animaux. L'effet est aussi complément réversible."