Le scandale dans les crèches flamandes se poursuit: un établissement de Denderleeuw perd également sa licence

La crèche De Bengeltjes a été fermée en raison d'une récente "situation de danger".

Mippie en moppie - Keerbergen en Zemst zoeken opvangplaatsen voor al minstens tachtig kinderen

L'agence flamande Opgroeien a également décidé de suspendre la licence de la crèche De Bengeltjes, située à Denderleeuw (Flandre orientale), en raison d'une récente "situation de danger", rapportent mercredi De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

"De Bengeltjes a ouvert ses portes fin 2017 et peut accueillir 36 enfants", a indiqué la porte-parole d'Opgroeien, Nele Wouters. "La structure a fait l'objet de contrôles de la part l'inspection des soins (Zorginspectie) en 2019 et au printemps 2022, à la suite de quoi un avis préconisant la mise en œuvre d'une procédure de protection a été émis". Selon l'agence, des défaillances structurelles récurrentes ont été constatées au niveau de la direction de la crèche.

Ce sont ces éléments, combinés à un signalement récent, qui ont amené l'agence à décider de suspendre immédiatement la licence de l'établissement. "Une situation de danger a récemment été signalée, dans le cadre de laquelle l'intégrité physique et psychologique de l'enfant ne pouvait être garantie. Nous sommes très préoccupés par la qualité de l'accueil, la sécurité et la santé des enfants", a déclaré Mme Wouters.

La structure d'accueil a été informée, ainsi que l'administration locale et les parents. La crèche n'a pas souhaité faire de commentaires.