Des fouilles dans le centre-ville d’Anvers ont permis la découverte de vestiges d’un bâtiment du XIIIe siècle, voire plus ancien. Il s’agit de restes d’un immeuble en bois, roseau et tressage, d’une paroi et de planches. Les archéologues sont surpris que ces structures aient résisté à l’épreuve du temps. Les fouilles ont eu lieu avant la construction d’un nouveau jardin semi-public avec des parkings pour vélo souterrains entre l’hôtel de ville et l’Escaut. Il était déjà connu que le lieu en question faisait partie avant 1200 d’une fortification mais les nouvelles découvertes donnent davantage une idée de l’urbanisation de l’endroit et des activités des artisans qui y vivaient jadis.

Des objets ont aussi été retrouvés, comme une housse d’épée du XIIe ornée de décorations dorées, des pièces de monnaie, des fossiles de dents de requin et un aquamanile, un récipient de la forme d’un animal destiné au lavage des mains.

Les archéologues resteront sur le site jusqu’à au moins mi-octobre. Des fouilles plus approfondies seront réalisées les prochaines semaines, a déclaré le bourgmestre Bart De Wever.