Flandre

Aucun butin n'a été emporté lors de l'attaque à l'explosif d'un distributeur de billets de la banque KBC à Kinrooi, a indiqué jeudi la zone de police locale. Une forte détonation a réveillé les habitants et le bourgmestre de cette commune limbourgeoise peu après 04h00 du matin. Les malfaiteurs ont employé des explosifs pour fracturer l'automate. L'explosion n'a fait aucun blessé mais les dégâts matériels sont importants. La police locale a été avertie des faits peu après 04h00 du matin. Des riverains ont constaté peu après la puissante détonation d'importants dégâts au guichet automatique en raison de l'utilisation d'explosifs par les braqueurs. Les habitations des environs n'ont pas été endommagées. Les suspects auraient, quant à eux, pris la fuite en direction de Kessenich à bord d'un véhicule de couleur sombre et muni d'une plaque d'immatriculation néerlandaise.

La police a établi un périmètre de sécurité autour des lieux de l'attaque et les habitants de l'appartement situé au-dessus du distributeur visé ont été évacué par mesure de sécurité. Ces derniers ont toutefois pu rapidement regagner leur domicile. Le service de déminage de l'armée (SEDEE) et le laboratoire de la police sont descendus sur les lieux tandis que la police judiciaire fédérale du Limbourg reprenait l'enquête.

Kinrooi a déjà été le théâtre de trois attaques à l'explosif en 14 mois. Le 13 janvier dernier, un distributeur automatique de bpost avait ainsi été la cible d'une attaque manquée à l'explosif. Le 4 juin 2018, quatre hommes masqués faisaient exploser deux automates d'une agence ING. Le quatuor avait alors emporté un butin conséquent.