Au moins 35 tombes ont été endommagées dans le cimetière de Wevelgem (Flandre occidentale). La police a ouvert une enquête. "Les familles seront informées aujourd'hui", a déclaré mercredi le bourgmestre Jan Seynhaeve (CD&V). Les dégâts concernent surtout des photos qui ont été brisées et des pierres tombales renversées. La police a ouvert une enquête et serait sur les traces de l'auteur des faits, mais elle ne souhaite pas communiquer davantage en raison de la sensibilité de l'affaire.

"Tout ceci est vraiment regrettable. La tombe de mon propre père a également été endommagée. Aujourd'hui, les familles concernées recevront une lettre dans laquelle nous les informons des faits. Nous leur demandons aussi de vérifier par elles-mêmes s'il manque des objets sur la tombe de leurs défunts", a indiqué Jan Seynhaeve.

"Nous avons retrouvé une partie des pierres tombales dans l'étang près du cimetière. Les services communaux ont commencé à nettoyer le cimetière mais nous espérons que les assurances des familles touchées par ce vandalisme interviendront pour réparer les dégâts", a complété le bourgmestre.