Knokke a pris des mesures drastiques pour faire face au coronavirus: la commune se place en "lockdown" jusqu'au 30 avril, selon plusieurs médias flamands.

Le bourgmestre, Leopold Lippens, a ainsi interdit la tenue de toutes les activités, que ce soit les événements intérieurs ou extérieurs.

Les principales activités de la commune ne seront donc plus accessibles, et ce jusqu'après les vacances de Pâques : le centre culturel, les clubs sportifs et aquatiques, le cinéma, les centres d'informations et les bars sur la plage.

© HUGE THIBAUT

Certains restaurants et magasins pourraient devoir fermer leurs portes selon l'évolution de la situation.

A défaut d'actions du gouvernement fédéral, "nous intervenons nous-mêmes", a expliqué le bourgmestre de la ville côtière. "Je pense à la santé de mes habitants de Knokke. Ce que le reste de la Belgique fait, je n'en ai rien à faire."

© HUGE THIBAUT