L'établissement avait été placé en confinement la semaine dernière après la détection d'une vingtaine d'infections. La plupart des nouveaux cas se comptent parmi les détenus (26) et ne présentent pas ou peu de symptômes.

Jusqu'ici, sept membres du personnel ont été diagnostiqués positifs au coronavirus.

La section réservée aux femmes reste pour l'instant épargnée et la seule où la promenade est permise. Les douches restent cependant ouvertes à tous les détenus et l'assistance d'un service psychosocial est disponible par téléphone via un numéro gratuit.

La prison limbourgeoise compte 517 hommes et 42 femmes parmi ses détenus. Aucun transfert sortant ne peut-être effectué durant la période de confinement. Les transferts entrants sont également suspendus de façon temporaire. Une interdiction de visite est également en vigueur.

Le personnel peut se faire tester de nouveau à partir d'aujourd'hui/jeudi, tandis que les prisonniers seront encore soumis à un dépistage lundi.