Un suspect a été identifié comme possible auteur du courrier raciste rempli d'insultes qui a été distribué dans les boîtes aux lettres de personnes étrangères ou d'origine étrangère à Alost, a-t-on appris mercredi. La police locale a officiellement ouvert une enquête à ce propos à la demande du bourgmestre de la localité Christoph D'Haese. Le courrier anonyme informait les personnes qui l'ont reçu qu'elles n'étaient plus les bienvenues après la victoire électorale du Vlaams Belang. Il a suscité des réactions dans la population locale et a également été condamné politiquement par les représentants locaux du sp.a et de Groen. De son côté, la section locale du parti d'extrême droite flamand a démenti tout lien avec ce courrier.

Le centre interfédéral Unia a, pour sa part, ouvert une enquête.