À Anvers, la police a trouvé lundi des bidons d'origine inconnue et contenant probablement des déchets chimiques abandonnés au Straatsburgdok-Noordkaai, sous le ring anversois.

Une enquête va déterminer ce que contiennent exactement ces récipients mais il s'agirait peut-être des restes d'un laboratoire clandestin fabriquant de la drogue. Quant à la date d'arrivée sur les lieux de ces bidons, elle n'est pas encore connue. C'est une personne travaillant à proximité qui a averti la police lundi matin. Les pompiers sont également intervenus pour prendre des mesures et la protection civile a emporté les bidons. La police judiciaire fédérale a lancé une enquête.