Les jeunes ont été interpellés dans le cadre d'une série de vols violents à Merksem (Anvers) au début du mois.

"C'est tout à fait inhabituel. Nous avons affaire à des suspects si jeunes en moyenne une fois par an. Cette fois, ils sont deux dans un seul dossier", déclare la porte-parole du parquet, Caroline Vanderstokker.

Les garçons ont été placés pour trois mois, chacun dans une institution différente.

"La loi ne permet pas d'enfermer quelqu'un avant l'âge de quatorze ans. Mais deux exceptions existent: si le suspect met en danger la vie ou la santé de ses victimes et si son comportement met sa propre vie en danger. Les deux s'appliquent ici."