L'agence flamande Natuur en Bos vient de conclure un accord de collaboration avec le domaine viticole Dappersveld-Woestijn afin de reproduire du vin provenant des raisins récoltés sur les coteaux du château de Gasbeek (Brabant flamand), renouant ainsi avec la tradition des lieux. Les premiers vins naturels et pétillants pourront être dégustés au plus tôt en 2021. Les vignes du site ne sont plus entretenues depuis des années et les terrasses sont en mauvais état. Le vignoble n'avait plus qu'une fonction ornementale, l'objectif n'était plus d'en tirer du vin durable et de qualité.

Le breuvage sera désormais élaboré par le domaine viticole Dappersveld-Woestijn, en activité depuis 2013 et qui exploite actuellement des terres à Elingen et Gooik. Tout comme ces dernières, le vignoble de Gaasbeek sera traité sans herbicide, pesticide ou insecticide afin d'y créer un biotope sain et écologique pour les plantes, les animaux et les insectes.

Le vignoble devrait produire annuellement de 350 à 400 bouteilles de vin, estime Sam Dehandschutter de Dappersveld-Woestijn. "Une partie de la production reviendra à l'agence Natuur en Boos et au château de Gaasbeek, l'autre partie, nous la vendrons avec une étiquette personnalisée via nos propres canaux. Nous voulons produire une sorte de vin mousseux. Rien n'a encore été décidé quant au nom; il contiendra probablement une référence au château."

Selon M. Dehandschutter, du vin était vraisemblablement produit jusqu'au début du 19e siècle sur les flancs du Château de Gasbeek. "Plus tard, des vignes ont été replantées ici, mais elles étaient purement destinées à décorer et n'ont jamais été entretenues en vue d'en produire du vin. Nous continuons d'analyser tout ça, mais nous devrons sûrement arracher une grosse partie et replanter."