Avec le beau temps, les mesures de confinement ont été plus dures à respecter. C'est en tout cas ce que laisse penser la trentaine d'adultes réunis pour fêter Pâques autour d'un barbecue, dimanche après-midi à Gistel, en Flandre.

Selon les témoignages des voisins recueillis par Het Laatste Nieuws, ce n'est pas la première fois qu'un tel événement a lieu. “Lorsque nous leur demandons s’ils ont déjà entendu parler du coronavirus, ils nous rient au nez”. 

La police est donc intervenue et une trentaine d'adultes ont été évacués. Ils ont également tous reçu un procès-verbal et devront payer une amende de 250 euros chacun. 

Toujours en Flandre mais cette fois, à Aalter, ce sont des jeunes qui ont été pris sur le fait. "Cela ressemblait à un mini Tomorrowland", témoigne un voisin à nos confrères au Laatste Nieuws. Une fête de plusieurs heures qui coutera cher aux jeunes pris sur le fait : eux aussi vont devoir s'acquitter d'une amende de 250 euros.