La sécheresse y a provoqué une diminution importante du niveau d'eau. Cette interdiction vise à protéger le système souterrain et les vallons qui subissent les conséquences de la sécheresse. La situation écologique de tous les cours d'eau de la province se dégrade et certains sont même partiellement asséchés.

S'il y a eu de la pluie ces dernières semaines, ces averses ne se sont pas réparties équitablement sur le territoire de la province, tout comme sur l'ensemble de la Flandre.

Sur certaines sections, une mortalité importante de poissons a été constatée et des actions de sauvetage ont dû être menées pour les transférer vers un cours d'eau voisin. Mais très peu de cours d'eau ont encore suffisamment d'eau pour servir de refuge à la faune.

Cette interdiction ne s'applique pas aux services de secours en cas d'urgence, ni aux activités agricoles.