Selon Het Nieuwsblad, la police d'Izegem a du intervenir pour faire fermer une fête dans une rue, à laquelle le bourgmestre Bert Maertens (N-VA) était également présent.

"Il y avait un DJ, les gens buvaient de la bière et se tenaient beaucoup trop près les uns des autres", aurait dit une source policière au quotidien flamand.

Ce lundi matin, Bert Maertens a publié une déclaration en réaction à l'incident, sur les réseaux sociaux et sur son site web. Le bourgmestre y souligne que la soirée était en réalité un simple DJ set organisé par l'un de ses voisins, comme c'était le cas de nombreux autres ce week-end. Le but de cette initiative était, selon lui, de donner du courage au personnel soignant.

Même si selon lui, les distances de sécurité étaient respectées, l'élu N-VA déclare : "Nous devons veiller à ce qu'une telle initiative ne conduise pas à quelque chose qui pourrait être considéré comme un rassemblement, même si les gens sont suffisamment éloignés les uns des autres. C'est pourquoi, après une brève consultation avec la police, j'ai moi-même fait passer le message aux citoyens qu'il fallait mettre un terme à cette initiative, afin de parer à toute ambiguïté et à tout risque."

Une chose est sûre, c'est un couac qui fait tâche pour la N-VA, alors que le SPF Santé publique ne cesse de rappeler que les rassemblement sont interdits...