Une grosse explosion a eu lieu ce mardi à Wilrijk, à Anvers, et a provoqué la chute de plusieurs bâtiments. Trois victimes ont été dégagées des débris.

Suite à une explosion, dont l'origine reste incertaine mais semble être due à une fuite de gaz, les pompiers ont pu évacuer trois victimes des débris, dont une blessée grièvement. Vers 17h, une personne était toujours portée disparue, et se trouverait sous les décombres. L'une des personnes blessée est sortie de l'hôpital.

La Croix Rouge et la section d'aide aux victimes de la police sont sur place pour apporter une assistance psychologique à ceux qui en ont besoin.

Les habitants des environs, évacués, peuvent se rendre dans un centre local ouvert pour les accueillir. Un ingénieur de la ville doit venir inspecter la stabilité de leurs habitations. "La priorité est actuellement la recherche et le sauvetage de victimes", rappelle le porte-parole de la police. "Des agents sont quand même déjà en train de faire un tour pour avoir une vue des dégâts".

Une habitante du Ridderveld témoigne mardi, estimant que les dégâts sont très visibles dans le quartier: "des vitres sont cassées et ma porte d'entrée est bloquée", raconte-t-elle. "J'ai quitté ma maison en rampant par la fenêtre, mais je ne pense pas pouvoir rentrer. La police a évacué de toute manière toutes les habitations des environs".

Bart De Wever a adressé ses pensées aux familles sur Twitter et a remercié les services d'urgence. Il a annoncé qu'une enquête sera lancée.

Le parquet va enquêter sur l'origine de l'explosion. Des travaux étaient en cours dans la rue, et peut-être aussi dans une des maisons touchées.


Les recherches se poursuivent, la plupart des riverains raccompagnés chez eux

Les recherches de la dernière personne disparue se poursuivent mardi soir malgré la tombée du jour à Wilrijk, où une explosion dans une habitation a eu lieu à la mi-journée. La plupart des riverains ont été raccompagnés chez eux par la police et les pompiers, qui s'assurent que les lieux sont sûrs, indiquent les autorités anversoises. Trois personnes ont été extraites des décombres: deux hommes de 57 et 76 ans, et une femme de 47 ans. L'une de ces trois victimes a déjà pu quitter l'hôpital. Deux autres personnes légèrement blessées ont été soignées sur place.

Six habitations ont été violemment touchées par l'explosion, tandis que des vitres, des portes, des murs et des toitures ont été endommagés à proximité.

De faibles quantités d'amiante ont été découvertes sur place. Celles-ci vont être évacuées par une société spécialisée.

Le sinistre ne représente aucun danger pour le voisinage, assure la Ville.

La cause de l'explosion demeure toujours incertaine.