La police a saisi deux chiens qui s’attaquaient à des poules et des moutons.

Les hommes de la zone de police du Tournaisis ont tout récemment reçu l’ordre de saisir deux chiens qui ont dernièrement sévi au sein du village de Kain, dans l’entité de Tournai. Une décision prise par le bourgmestre de la cité des Cinq Clochers, Paul-Olivier Delannois, qui a effectivement signé un arrêté de police allant dans ce sens.

Il faut dire que les chiens en question, un berger malinois et un husky, n’ont pas vraiment laissé un bon souvenir au voisinage. Le mois dernier, au minimum à deux reprises, ils avaient fugué de leur domicile.

Attaques

Les policiers ont alors dû intervenir une première fois le 16 juillet et ont alors indiqué dans leur procès-verbal que les chiens avaient attaqué des moutons.

Quelques jours plus tard, soit le 22 juillet, les policiers sont de nouveau intervenus pour le même problème. Sauf que, cette fois, les deux chiens avaient eu le temps de tuer un mouton.

"Les deux animaux étaient en train d’attaquer un autre mouton mais ont été mis en fuite par la sœur du propriétaire des animaux", apprend-on dans l’arrêté de police. Vu la description faite des chiens, la police s’est rendue chez leur maîtresse qui avait alors avoué que son berger malinois venait de rentrer mais qu’elle ignorait où était son husky.

Ces fugues n’étaient malheureusement pas exceptionnelles. Elles étaient même régulières selon le rapport de police. "Les chiens ont déjà attaqué et tué plusieurs poules. Jusqu’à présent, un arrangement à l’amiable pour l’indemnisation des victimes a toujours été trouvé." Dans leur rapport, les policiers ont également souligné la violence des attaques commises par les chiens qui ne fait que s’accroître. "Les chiens représentent un danger pour quiconque tenterait de s’interposer entre eux et leur proie, il est en effet à craindre qu’ils n’attaquent la personne qui se mettrait entre eux et l’animal."

C’est suite à tous ces éléments et vu la nécessité d’assurer la sécurité publique que les chiens ont été saisis. Ils ont été conduits à Veeweyde et leur propriétaire ne pourra pas les récupérer.