Après avoir clairement fait savoir vendredi dernier que les touristes d'un jour devaient s'abstenir de venir dans sa cité balnéaire, le bourgmestre de Knokke, Leopold Lippens, a fait savoir que ces touristes étaient à nouveau les bienvenus dès mercredi.

Les touristes d'un jour n'étaient plus les bienvenus à Knokke-Heist depuis dimanche dernier, suite à la bagarre générale qui a éclaté sur la plage de la commune voisine de Blankenberge. Entre-temps, la foule a suffisamment diminué, selon le bourgmestre, pour lever la décision.

Cependant, la police locale continuera de surveiller strictement le respect des mesures sanitaires et du code vestimentaire local. Leopold Lippens insiste sur le fait que chacun doit se conformer aux règles. "Je compte sur les résidents, les brocanteurs et tous les visiteurs pour faire preuve de l'esprit civique nécessaire. Il est essentiel que chacun respecte l'obligation de masque buccal sur tout le territoire, maintienne la distance sociale nécessaire et toutes les règles d'hygiène dans nos établissements de commerce et de restauration", dit Lippens.