Située dans la province du Limbourg, la commune de Houthalen a accueilli le premier guichet de police virtuel du pays.

Grâce aux techniques et aux logiciels les plus récents, les citoyens seront connectés à un agent se trouvant ailleurs et projeté en 3D sur un écran. Le guichet est également équipé de matériel permettant de scanner et d'imprimer des documents. À partir de lundi, les citoyens pourront y signaler le vol ou la perte de papiers d'identité ainsi que des plaintes ou des petits délits.

Couvrant huit communes du Limbourg, la zone de police CARMA est la première à passer entièrement au numérique. En raison de la grande étendue du territoire, la zone de police a dû chercher un moyen de garantir et d'étendre le service jusque dans les petits bureaux.

La société Teleportel a développé un guichet numérique qui peut être facilement installé à différents endroits, tels que les postes de police, les bibliothèques ou encore les centres administratifs existants. Cette année, dix de ces guichets virtuels seront installés dans les huit communes de la zone de police. Ils peuvent également être mis en place lors de grands événements.

Le déploiement des guichets virtuels signifie une réduction énorme de la charge de travail pour la police. Une équipe spécialisée de 10 policiers peut enregistrer les plaintes des citoyens de l'entièreté de la zone de police. De ce fait, un plus grand nombre de policiers peuvent peuvent se rendre sur le terrain dans les différentes communes.