Carl Decaluwé, gouverneur de Flandre occidentale, envisage l'emploi de drones pour empêcher les migrants de tenter de traverser la Manche depuis la côte belge. Il va pour cela prendre langue avec l'agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, Frontex, et les départements du nord de la France. Aucune date pour ce projet n'a encore été fixée. Mardi, 14 migrants ont tenté de prendre la mer sur une petite embarcation qui a coulé. Une opération de secours a été mise sur pied.

"Nous devons absolument éviter cela." Il est pourtant rare que les migrants tentent la traversée depuis la côte belge. "Mais le problème risque de se déplacer du nord de la France, où l'armée patrouille sur la côte, vers chez nous", selon M. Decaluwé. "La traversée est aussi plus dangereuse depuis la Belgique car la distance à parcourir est plus importante."

Différents services vont devoir déterminer quand et comment faire intervenir les drones. "Ils devront opérer sur deux espaces aériens différents et il faudra respecter plusieurs types de réglementations, notamment celle sur la vie privée."

Carl Decaluwé sollicite également le soutien du gouvernement fédéral. "Il faut investir dans des moyens innovants et cela coûte de l'argent. On ne peut pas placer un policier tous les dix mètres pour surveiller."