Les personnes présentes ont toutes reçu un 'P-V Covid' puisqu'en étant présentes dans le bar, elles violaient les mesures sanitaires, a annoncé la zone de police LRH mardi. Samedi soir, une équipe de police a vu un homme quitter le bar. Après contrôle de l'individu, les policiers ont constaté qu'il était aussi en possession d'une faible quantité de drogue. "Lors de l'inspection dans le club, la police a trouvé quatre autres clients et sept employés. Les clients pouvaient également bénéficier de services sexuels moyennant paiement", explique Dorien Baens, porte-parole de la zone de police.

Un procès-verbal pour chaque client et employé a été dressé pour non-respect de l'interdiction de rassemblement. De plus, le gérant du bar à champagne a reçu un procès-verbal pour non-respect de la fermeture de son établissement.