Tant les visites que les transferts de détenus sont suspendus. Deux détenus ont commencé à présenter des symptômes mardi. Ils ont été placés en quarantaine. "Comme le résultat de leur test était positif, une analyse des contacts a été effectuée en interne. Quarante-deux prisonniers ont alors été testés et placés préventivement en quarantaine. La moitié de ceux-ci étaient positifs", a expliqué Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l'administration.

Afin d'éviter toute épidémie, un confinement a été décrété. "Les déplacements sont limités au minimum et se font par compartiments. Le travail et les visites sont à l'arrêt. Aucun transfert, entrant ou sortant, ne sera effectué", précise la porte-parole.

La prison limbourgeoise compte 517 détenus masculins et 42 femmes.