Le plan précédent avait été retoqué par le Conseil d'Etat. Le Conseil d'Etat avait, le 6 octobre, invalidé les plans d'aménagement d'un nouveau stade brugeois le long de la Blankenbergse Steenweg, stade qui devait servir au Cercle.

La ministre avait ensuite décidé de maintenir malgré tout le projet mais en l'adaptant aux remarques du Conseil d'Etat, après concertation avec les acteurs locaux impliqués. C'est principalement le parking de taille "excessive" qui avait été jugé problématique.

Dans les nouveaux plans, un maximum de 10% de la zone du stade pourra devenir lieu de parking.

Un "buffer" paysager plus large est également prévu.

Le gouvernement flamand veut désormais avancer à tempo accéléré sur le dossier. "On a déjà perdu assez de temps", indique la ministre Demir. "Il est temps que Bruges, ses habitants et ses supporters reçoivent le stade qu'ils méritent".

Le gouvernement régional a donné son accord de principe aux nouveaux plans. Le dossier repart au Conseil d'Etat pour avis. Ce dernier a 30 jours pour se prononcer.

Le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw (CD&V) s'est réjoui vendredi de la relance du dossier. Selon lui, le nouveau stade, initialement prévu pour 40.000 spectateurs, est désormais envisagé plus petit. "Le parking sera construit en étages, avec un maximum de 7.000 places. Il y a aussi plus de place pour l'écologie et de petits éléments paysagers", détaille-t-il. Il espère que le dossier sera bouclé en 2021.