Le seuil européen d'alerte à la concentration d'ozone, à partir duquel l'ensemble de la population est invitée à éviter tout effort physique inhabituel en plein air, a été dépassé ce vendredi après-midi à Aarschot, dans le Brabant flamand, a indiqué la Cellule interrégionale de l'Environnement (Celine) sur Twitter. C'est la première fois qu'il est franchi depuis le début de la vague de chaleur. Le seuil européen d'alerte est fixé à 240 microgrammes d'ozone par mètre cube d'air (µg/m³). Il a été dépassé ce vendredi à Aarschot, avec 242 µg/m³.

Selon Celine, les concentrations d'ozone restent élevées dans le centre et le nord-est du pays. Vers 17h00, le seuil européen d'information (fixé à 180 µg/m³) avait déjà été dépassé dans 20 stations de mesure (sur 41 au total), principalement dans le nord-est. Il signifie une mise en garde pour les personnes sensibles à la pollution de l'air comme les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de problèmes respiratoires.

Les concentrations d'ozone dans l'air peuvent entraîner des problèmes de santé comme des difficultés respiratoires, des irritations du nez, des yeux et de la gorge ou, en cas de forte concentration, des douleurs à la poitrine, de l'asthme, etc.

Elles sont dues aux températures très élevées, combinées à la pollution de l'air des villes emmenée par le vent vers les campagnes.

Selon Frans Fierens, membre de la Cellue interrégionale, le dépassement du seuil d'alerte européen est très exceptionnel. La dernière fois remonte au 2 juillet 2015.

Par le passé, de tels dépassements étaient plus fréquents car l'air était davantage pollué. "En 1984 par exemple, le seuil d'alerte a été dépassé pendant onze jours et en 1990, pendant dix jours", illustre M. Fierens.

Ce dernier souligne par ailleurs qu'à part informer et avertir la population, rien ne peut être fait pour lutter contre ces hautes concentrations d'ozone. "Il est trop tard pour des mesures d'urgence", précise-t-il. Des mesures à long terme sont possibles mais elles devraient s'appliquer toute l'année et au niveau européen.

La situation devrait revenir à la normale samedi.