Un accord a été trouvé pour permettre aux écoles d’utiliser la nouvelle piscine.

Bonne nouvelle pour les 450 enfants fréquentant les trois établissements scolaires situés sur le territoire ellezellois. Pour rappel, l’entité des Collines compte une école communale (Wodecq), une école libre (Saint-Joseph) et une école de la Communauté française disposant de deux implantations dont une sur Flobecq.

Lors du conseil communal, l’échevin des Sports s’est réjoui d’annoncer qu’il avait trouvé une solution pour que les élèves concernés puissent à nouveau pratiquer la natation. Depuis la fermeture définitive de la piscine de Lessines en décembre 2018, ces derniers étaient privés de cours de natation.

"À l’époque, je me suis renseigné auprès de plusieurs communes de la région possédant une piscine publique (Grammont, Braekel, Enghien) mais toutes étaient déjà saturées en plus d’être géographiquement éloignées. Nous avions aussi songé à la piscine d’Ath mais celle-ci s’apprête à fermer ses portes durant un an pour être complètement rénovée", confie Dany Blin.

Dans la foulée, notre interlocuteur a également pris contact avec la Ville de Renaix dont le nouveau bassin de natation sera officiellement inauguré à la fin de ce mois même si le public scolaire y aura déjà accès à partir de la semaine prochaine.

"Dans un premier temps, les autorités renaisiennes m’ont fait comprendre qu’il serait très difficile pour nos écoles de pouvoir utiliser ces nouvelles et superbes infrastructures car beaucoup d’autres communes néerlandophones et francophones avaient fait la demande dès le lancement du projet en 2016. Celle-ci est d’ailleurs telle qu’il y a une longue liste d’attente."

En négociant avec le directeur du bassin flambant neuf de la cité des Bommels, l’échevin des Sports de la cité des Sorcières a finalement réussi à obtenir un accord et des créneaux horaires qui, une semaine sur deux, permettront aux petits Ellezellois d’apprendre à nager dans ce complexe aquatique ultramoderne et géographiquement proche (10 km).

"À l’inverse des communes de Frasnes et de Celles qui ont signé très tôt une convention d’occupation, nous devrons attendre janvier prochain au plus tôt avant que nos élèves et plus largement la population ellezelloise puissent à leur tour bénéficier de tarifs préférentiels."