Le conseil communal de Rhode-Saint-Genèse a décidé mardi soir d'imprimer les lettres de convocation pour les élections législatives selon le choix linguistique des citoyens. Une seconde séance spéciale du conseil communal devra encore se prononcer définitivement sur la manière de procéder à l'envoi effectif des lettres.

Un seul point était à l'agenda du conseil du communal: la proposition d'imprimer les lettres de convocation aux élections du 26 mai selon le choix linguistique. Cela a été soumis au conseil en l'absence d'un consensus au collège échevinal. L'échevine flamande Anne Sobrie avait rompu le consensus. Elle a lu mardi soir ses objections qui n'ont pas suscité de réaction. La proposition a été approuvée majorité contre opposition. Une partie des 12.000 lettres aux électeurs de la commune sera donc imprimée selon le choix linguistique. Cela signifie en français pour les habitants qui ont exprimé cette préférence au cours des quatre dernières années. L'administration communale se base sur les arrêts du Conseil d'Etat sur la question.

L'envoi des lettres n'était pas encore à l'agenda mardi soir. "Cela fera l'objet d'une seconde partie lors d'une autre séance du conseil communal. La prochaine réunion est prévue le 9 mai", a affirmé Mme Sobrie.

Un représentant de l'administration flamande était présent lors des débats.