Deux élèves de maternelle, un élève de primaire et quatre enseignants ont été testés positifs au coronavirus lundi. L'un d'eux est infecté par le variant britannique du virus. Le Covid-19 avait déjà été détecté chez une personne au sein de l'établissement scolaire la semaine précédente.

Les autorités gantoises ont décidé de ne pas divulguer le nom de l'établissement afin d'éviter la panique. "Nous avons lancé la semaine dernière une opération de dépistage ciblée au moyen de tests rapides et avons placé des classes en quarantaine", affirme Elke Decruynaere, échevine de l'Enseignement, soulignant que les mesures de distanciation et des bulles ont toujours bien été respectées. "Une personne ayant été testée positive au variant britannique, nous allons procéder à un dépistage préventif de toute l'école et nous nous tenons prêts à fermer une partie ou l'entièreté de l'établissement en cas de besoin. Cette décision a été prise de concert avec l'école et des experts", d'après elle.

Sur les quinze classes de maternelle de l'établissement, dix se trouvent actuellement en quarantaine.