Vingt-trois migrants ont été découverts dans un camion réfrigéré au port de Zeebrugge, indique la police fédérale. 

Aucun n'était en danger de mort. Le gouverneur de la province de Flandre occidentale a appelé à renforcer les contrôles. Les migrants - des Erythréens et des Soudanais, dont trois femmes - ont été découverts lors d'une opération de chargement d'un camion. Selon la police fédérale, ces personnes tentaient de rejoindre le Royaume-Uni.

"Faut-il attendre mort d'homme pour que le fédéral agisse?", a-t-il lancé, réclamant plus de moyens humains ainsi que des investissements dans des systèmes innovants permettant l'amélioration des contrôles.

En novembre dernier, 39 migrants avaient été découverts morts en Grande-Bretagne dans un camion réfrigéré passé par la Belgique. "Depuis lors, tous les camions sont contrôlés. Ici ce n'est pas faisable apparemment. Mais l'insuffisance de main d'oeuvre ne peut être évoquée comme excuse, des vies humaines sont en jeu", a-t-il conclu