Le contenu de l'enveloppe découverte mercredi matin à la cour d'appel d'Anvers a été identifié et s'est révélé inoffensif. La poudre suspecte trouvée était en fait de la levure chimique, a indiqué la police locale. L'incident n'aurait pas eu d'impact majeur sur le bon fonctionnement de la cour.

Par mesures de précaution, les salles par lesquelles le courrier a transité avaient été brièvement évacuées et les membres du personnel qui ont été en contact avec l'enveloppe ou à proximité avaient été placés en quarantaine.

L'expéditeur de la lettre est inconnu.