Une pétition contre le parking payant à Silly

Une pétition contre le parking payant à Silly

Silly Elle a déjà recueilli plus de 300 signatures de navetteurs.

Parmi les utilisateurs du parking SNCB de la gare de Silly, plus personne n’ignore que celui-ci deviendra payant à partir du 15 avril prochain. Les autorités communales ont néanmoins pu négocier avec la SNCB et B-Parking pour permettre aux navetteurs de l’entité de bénéficier de tarifs préférentiels sur les abonnements.

Malgré le fait que les prix pour accéder au parking desservant la station ferroviaire située sur la ligne 94 Tournai - Bruxelles seront réduits, du moins pour les Silliens, nombre d’entre eux voient d’un très mauvais œil la fin prochaine de la gratuité.

Une pétition dénonçant cette situation vient d’être mise en ligne et a déjà récolté en quelques jours plus de 300 signatures. "La grande majorité des personnes prenant le train au départ de la gare de Silly le font pour se rendre à leur travail qui se trouve principalement sur Bruxelles. Pour se rendre sur le lieu de leur activité professionnelle, les abonnés doivent déjà payer un abonnement de train et un abonnement Stib, bus et métro donc, qui leur revient à environ 2 400 € par an", font savoir les pétitionnaires.

Ces derniers constatent que les abonnements ont tellement de succès auprès de la clientèle du rail que la SNCB a dû agrandir le parking à Silly en portant sa capacité d’accueil à 642 places. "Pourquoi les abonnés devraient-ils payer pour ça ?", s’interrogent les mécontents. "La rénovation du parking de la gare de Silly a coûté près d’un million d’euros. Elle a consisté à créer une extension et à rénover l’ancien parking. Il est probable que les utilisateurs étaient demandeurs de nouvelles places de parking pour ne pas être obligés de se garer au bord de la route mais ils n’ont certainement pas demandé une rénovation de l’ancienne partie du parking."

Les pétitionnaires s’interrogent aussi sur un point. À l’heure où l’écologie doit tenir une place essentielle, n’est-il pas illogique de faire payer ce parking aux utilisateurs qui viennent prendre le train ? Ces derniers craignent que ce surcoût ne les détourne de ce moyen de locomotion au profit de la voiture.