À Buvrinnes, la maison de repos accepte six visiteurs par jour

La résidence Les Recollets organise des visites depuis ce lundi.

À Buvrinnes, la maison de repos accepte six visiteurs par jour
©DR
S. Ha.

La résidence Les Recollets organise des visites depuis ce lundi.

Dans la région, rares sont les maisons de repos qui ont décidé de suivre la proposition du Conseil national de sécurité. À savoir, organiser à nouveau des visites mais uniquement sous des conditions strictes pour un proche désigné. La maison de repos Les Recollets, à Buvrinnes (Binche), fait partie de ces exceptions. Un système de parloir a été mis en place dans une tonnelle afin que des visites puissent se tenir sans prendre le moindre risque.

C'est ainsi que la première vague de visiteurs est arrivée ce lundi tandis que d'autres visites étaient aussi planifiées ce mardi. "Cela s'est très bien passé", confie une infirmière de la maison de repos. "Nous ne voulons pas prendre trop de visites sur la journée. Il y a en trois en matinée et trois l'après-midi. Et tout le monde suit bien les règles. Forcément, les familles et les résidents sont très contents. Ils peuvent se revoir de très près et discuter à travers une vitre plastifiée."

À Buvrinnes, la maison de repos accepte six visiteurs par jour
©DR


Cette parois empêche évidemment les éventuels postillons de toucher les résidents et, par conséquent, permet d'endiguer la propagation du Covid-19. Mais il ne s'agit pas de l'unique mesure préventive mise en place. Chaque visiteur doit en effet porter obligatoirement un masque tandis qu'aucun contact physique ni passage de bien n'est autorisé.

Les visites se font uniquement sur rendez-vous, à raison de six visites quotidiennes maximum pour l'ensemble de la maison de repos et selon des plages horaires fixes (10h - 11h30 et 15h - 17h). Voilà pourquoi le temps des visites est réduit à une douzaine de minutes.

Pour rappel, le Conseil national de sécurité réuni ce 15 avril a décidé d'autoriser une visite par semaine et sous certaines conditions strictes pour un proche désigné dans les maisons de repos, maisons de repos et de soins et institutions pour personnes handicapées. De quoi rendre un peu de baume au cœur des 90 résidents de cette maison de repos binchoise. 

À Buvrinnes, la maison de repos accepte six visiteurs par jour
©DR

Sur le même sujet