Deux masques en tissu par habitant: Charleroi se prépare à créer un stock de 410.000 masques

De nombreuses communes comme Les Bons Villers et Ham-sur-Heure avaient déjà pris la décision de fournir des masques à sa population.

Deux masques en tissu par habitant: Charleroi se prépare à créer un stock de 410.000 masques
©AFP

La première Ministre Sophie Wilmès a déclaré que le port du masque en tissu jouera un rôle important dans la stratégie de déconfinement. Charleroi va dounc fournir deux masques en tissu lavables par habitant.

De nombreuses communes comme Les Bons Villers et Ham-sur-Heure avaient déjà pris la décision de fournir des masques à sa population. Ils sont en cours de confection. Charleroi emboîte le pas et se fixe pour objectif de fournir 2 masques en tissu lavables par habitant, dont le premier le plus tôt possible.

"Néanmoins, eu égard au nombre d'habitants, la constitution de ce stock d'environ 410.000 masques reste un défi conséquent", note la Ville, qui prévoit d'y arriver en combinant les moyens.

Un achat groupé à l'échelle de Charleroi Métropole pourrait se faire. Les marchés sont en cours de prospection par Catch et Charleroi Entreprendre, et la Conférence des bourgmestres sonde les 29 communes de la métropole. En complément, des marchés de fourniture lancés par la Ville permettront d'acheter une partie des masques.

Mais Charleroi compte aussi sur ses bénévoles, via la plateforme Charleroi Solidaire : "même si les quantités attendues ne peuvent être comparées à celles des filières industrielle, la contribution des bénévoles est importante car chaque masque produit peut être mis à disposition immédiatement après sa fabrication ce qui est adéquat pour les publics les plus sensibles", explique une communication officielle, soulignant les réseaux de bénévoles déjà actifs comme la Fourmilière et l'Union des Mosquées. "Dans ce cadre, la Ville va acquérir et mettre à disposition le tissu, les élastiques et la mercerie nécessaire. L'équipement utile, comme des machines à coudre, de découpe de tissus et de stérilisation des textiles des écoles industrielles sera aussi mis à disposition. Et du personnel volontaire de l'administration pourra apporter de l'expertise ou une aide logistique."

Les dates et modalités de distribution seront précisées ultérieurement.

Par ailleurs, la Ville a également distribués 30.000 masques FFP2, 150.000 masques chirurgicaux et 3.000 visières de protection en plexiglas pour le personnel de première ligne, médical et de sécurité.

Sur le même sujet