Froidchapelle : toujours aucun cas de covid signalé

Une petite dizaine de communes belges restent épargnées par le coronavirus. Quelles mesures particulières prennent les autorités locales?

Froidchapelle : toujours aucun cas de covid signalé
©NGOM

Une petite dizaine de communes belges restent épargnées par le coronavirus. Quelles mesures particulières prennent les autorités locales?

Avec 0 cas de Covid-19 confirmé par Alain Vandromme, bourgmestre de Froidchapelle, la commune rurale qui compte près de 4.000 habitants tire son épingle du jeu mais ne lâche rien pour autant. Actuellement, il y a très peu de gens dans les rues et le port du masque est juste conseillé.

Même si le bourgmestre ne peut identifier les raisons de cette absence de cas, plusieurs pistes sont exprimées. "Nous sommes peu nombreux et le territoire est vaste. Dès le début les gens ont suivi les consignes de sécurité. Le fait que tout le monde se connaisse aide aussi. Par exemple, lors de la distribution des masques au personnel médical de première ligne, nous avons pu passer au-dessus du fait que les listings n'étaient pas à jour. Nous avons lancé un appel aux couturières pour la fabrication de masques de protection et très rapidement 30 couturières se sont mobilisées pour leurs concitoyens." Grâce à cette solidarité soulignée par le bourgmestre, la commune a clairement limiter l'accès de l'extérieur. "Les zones de police connaissent tous les petits chemins venant de France notamment. Nous avons barré les routes de sorte à limiter les déplacements de type balade ou barbecue sauvage."

Les habitudes de consommation peuvent constituer un facteur. Tout au long de l'année, les habitants privilégient les circuits courts et locaux limitant les déplacements dans les grandes surfaces.

La fermeture des villages de vacances des Lacs de L'Eau d'Heure a aidé dans le confinement. D'ordinaire la population double. "Tous les clubs nautiques ont suspendu leurs activités, les plages ont été fermées et les rassemblements ont été interdits. Il est juste possible de venir pratiquer son sport avec son propre matériel."

Comme dans d'autres communes, les festivités locales ont été supprimées et Froichapelle de même que les autres communes de la Botte (Cerfontaine, Momignies, Beaumont, Sivry-Rance et Chimay) ont décidé de ne rien autoriser jusqu'au 30 septembre. "Nous avions 44 manifestations prévues que nous avons dû annuler. Nous avons conscience que nous allons au-delà des dates fixées par le Fédéral ou la Province mais nous allons clairement motiver notre décision par une réalité de terrain particulière et unique. Actuellement il existe un point à éclaircir : l'Iron Lake. Bien que nous avons tout annulé jusque la fin septembre, le triathlon reste programmé le 19 septembre et quelque 1.400 personnes sont déjà inscrites."

Pour Alain Vandromme, en politique depuis 20 ans, les leçons à tirer sont nombreuses et passent par des changements d'habitudes. "Je suis issus d'une famille d'agriculteur. Il faut continuer à consommer local c'est un plus tant économiquement pour la région pour la santé puisque nous consommons des aliments de saison."

Sur le même sujet