Charleroi: taux de mortalité de 7 % dans les maisons de repos du CPAS

Les nuages noirs s’éloignent : plus aucun décès depuis 13 jours.

Charleroi: taux de mortalité de 7 % dans les maisons de repos du CPAS

Les nuages noirs s’éloignent : plus aucun décès depuis 13 jours.

Dans les maisons de repos du CPAS de Charleroi, le personnel profite de ses premiers jours d’accalmie. "Plus aucun décès lié au Covid-19 n’a été enregistré depuis presque deux semaines", indique le président de l’institution Philippe Van Cauwenberghe (PS). Les résidences ont connu des moments compliqués. Elles ont aussi pu compter sur la solidarité des collègues du CPAS.

Sur base volontaire, plus de 200 de nos agents dont les services avaient fermé en raison du confinement sont revenus au travail. Maisons de repos, aide alimentaire, urgence sociale : ils ont renforcé des équipes à la fois touchées par l’épuisement, mais aussi en proie à une première vague impitoyable du coronavirus. Le bilan médical et humain de l’épidémie en dit long. Deux campagnes de tests ont été organisées dans l’ensemble des établissements pour seniors du CPAS : la première sur les résidents a révélé un taux d’infection de 15 %, 135 des 837 patients ont été confirmés Covid positifs à la date du 26 avril. Porteurs asymptomatiques ou présentant des signes d’infection, ils ont été transférés en unités spéciales, isolées du reste de la résidence.

Les travailleurs ont été soumis aussi aux dépistages : 82 sur 925 ont été diagnostiqués positifs, soit 9 %. Parmi les asymptomatiques, un sur deux est resté en service, affecté aux soins et à l’encadrement des unités Covid. Pour limiter les risques de contamination, un système de travail en silo a été mis en place, avec des équipes dédoublées et distinctes. Ce dispositif est actuellement levé. Avant le début de la crise, le taux d’occupation des résidences était de 99 %. Il est désormais de 91,7 %. D’une maison de repos à l’autre, le bilan humain a varié de manière considérable : si certaines ont payé un lourd tribut, d’autres sont passées complètement à travers la pandémie comme Gosselies qui n’a enregistré aucun décès. Au total, 68 résidents ont été emportés par le coronavirus, dont 39 sont morts à l’hôpital. Pour les 49 autres, il s’agit de cas présumés, non confirmés par des tests.