À Ghlin, le chef du restaurant Fleur de Sel abandonne le concept take away: "Ce n'est pas pour ce genre de service que je me suis lancé dans la restauration !"

Le restaurateur ne rentre plus dans ses frais, la demande était trop faible par rapport à l'offre.

À Ghlin, le chef du restaurant Fleur de Sel abandonne le concept take away: "Ce n'est pas pour ce genre de service que je me suis lancé dans la restauration !"
©D.R.
E. Brl.
Les jours se suivent et se ressemblent, pour les professionnels de l’horeca. Après plusieurs mois de fermeture, ceux-ci ne disposent toujours d’aucune date de réouverture....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité