La Louvière: après "une augmentation rapide des cas covid-19", l'hôpital de Jolimont supprime à nouveau les visites

Elles sont supprimées depuis ce mercredi jusqu'à nouvel ordre.

La Louvière: après "une augmentation rapide des cas covid-19", l'hôpital de Jolimont supprime à nouveau les visites
©AVPRESS
E. Brl.

L’équilibre est difficile à trouver et depuis un an, les hôpitaux assouplissent ou durcissent les mesures en fonction de la situation épidémiologique. Alors que le pays semble toujours se situer sur un plateau, le groupe hospitalier de Jolimont a d’ores et déjà pris de nouvelles dispositions en matière de visites. Depuis ce mercredi et jusqu’à nouvel ordre, celles-ci sont en effet supprimées.

Une décision qui est évidemment difficile à vivre pour les patients et leurs familles, mais qui est malheureusement nécessaire puisqu’elle fait suite à une "augmentation rapide des cas covid au sein de l’hôpital" et qu’elle est destinée à protéger tant les patients et leurs proches que les membres du personnel.

"Nous avons enregistré des cas positifs, suffisamment pour que de nouvelles mesures soient prises", confirme Sophie De Norre, en charge de la communication du groupe Jolimont. "C’est avant tout par mesure de précaution et pour éviter que la situation ne s’aggrave que les visites sont suspendues." Le personnel et les patients seront testés afin d’avoir une vision claire de la situation.

Une nouvelle réunion sera organisée ce lundi afin de faire le point. "L’objectif sera de dégager des perspectives sur base de chiffres." À ce stade en effet, impossible de dire pendant combien de temps les visites seront supprimées. Notons toutefois que certaines exceptions sont toujours de rigueur.

Aux soins intensifs, les visites sont possibles sur rendez-vous et limitées à une personne par malade et par visite. À la maternité, le coparent peut être présent 24 heures/24 mais aucune visite n’est autorisée. Enfin, en pédiatrie, un accompagnant es autorisé 24 heures/24 tandis que le coparent peut être présent entre 14 heures et 19h30 tous les jours.

Les mesures sanitaires habituelles restent elles aussi d’application : le visiteur ne peut présenter aucun symptôme, le port du masque est obligatoire, les allers-retours sont interdits, la distance physique doit être respectée et les mains doivent être lavées régulièrement.

Sur le même sujet