Comment une ville peut influencer ses marchés publics pour être plus verte, plus sociale et plus durable: l'exemple de Charleroi

Légalement, impossible de demander une entreprise locale ou écoresponsable. Mais il y a des astuces que peuvent utiliser les villes et communes pour se conformer au droit européen de la concurrence tout en essayer de privilégier du local, à petite ou moyenne échelle.

Comment une ville peut influencer ses marchés publics pour être plus verte, plus sociale et plus durable: l'exemple de Charleroi
© van Kasteel
On le sait, les autorités publiques sont soumis aux marchés publics. Et au-delà d'un certain montant (5 millions pour les travaux, 200.000€ pour les services et fournitures), il faut publier des offres au niveau européen.

C'est très bien pour la concurrence, mais c'est aussi contreproductif en 2021 quand les autorités publiques veulent être plus écoresponsables, locales et durables. Si on ajoute à cela qu'il y a aussi le risque de ne plus avoir que des entreprises étrangères qui viennent faire les travaux chez nous, avec des ouvriers payés à un tarif plus bas qui serait illégal en Belgique,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité