Boucle du Hainaut : les citoyens de l'asbl Revolht ont rencontré le ministre Borsus

Ils ont réitéré leur opposition au projet d'Elia de la "Boucle du Hainaut" et ont présenté les résultats de leurs travaux d'analyse du dossier.

Boucle du Hainaut : les citoyens de l'asbl Revolht ont rencontré le ministre Borsus
©FLEMAL JEAN-LUC

Les représentants de l'asbl citoyenne "Revolht" ont rencontré le ministre Willy Borsus mercredi en fin de journée. Ils ont réitéré leur opposition au projet d'Elia de la "Boucle du Hainaut" et ont présenté les résultats de leurs travaux d'analyse du dossier. La rencontre entre les quatre représentants de l'asbl Revolht et le Vice-Président de la Wallonie wallon Willy Borsus, en charge de l'aménagement du territoire, a, selon le groupe citoyen, été "constructive et qualitative, mais aussi importante dans le processus mis en place par Elia pour se voir attribuer la possibilité de concrétiser son projet de Boucle du Hainaut".

L'annonce faite par Elia de vouloir implanter sur le territoire du Hainaut et plus particulièrement sur quatorze communes une ligne à 380 kV sur un "corridor" de 84,8 kilomètres entre le poste à haute tension d'Avelgem et celui Courcelles a généré l'opposition citoyenne qui s'est regroupée autour de l'asbl Revolht.

Les représentants de l'association n'ont pas fait que "réitérer leur opposition au projet de la Boucle du Hainaut ni que répéter les nombreuses craintes sanitaires, environnementales et autres liées à cette absurdité". Ils ont présenté les conclusions de leurs travaux d'analyse du dossier d'Elia et de l'expert Jing Dai, réalisés par leur groupe technique, ainsi que "des alternatives totalement respectueuses de la santé des êtres humains, des animaux, de l'environnement et du bien-vivre mais certainement moins lucratives pour Elia et ses nombreux actionnaires."

Selon Revolht, ces alternatives, en attente d'une validation par des experts techniques indépendants, seront prochainement présentées et développées.

Sur le même sujet