Néva, 22 mois, battue à mort, le beau-père inculpé: "J’étais défoncé à la coke, à l’alcool"

Ce vendredi à Frameries, des reconstitutions étaient organisées pour tenter de faire la lumière sur le décès suspect de Néva, une petite fille de 22 mois. Nos confrères de RTL ont notamment pu accéder à l'audition du beau-père, Michael V, inculpé pour meurtre.

Néva, 22 mois, battue à mort, le beau-père inculpé: "J’étais défoncé à la coke, à l’alcool"
©BELGA

En février dernier, le corps sans vie de la petite Néva était retrouvé rue Charles Rogier à Frameries. Selon le rapport de l'autopsie, elle a été battue à mort.

Le soir du décès, elle était en compagnie de sa sœur et de son beau-père qui était chargé de les surveiller. Leur maman était hospitalisée suite à une opération bénigne.

Dans un premier temps, lors des auditions, le suspect Michael V. affirme que l’enfant serait tombé dans les escaliers: "Je ne me souviens de rien. J’étais défoncé à la coke, à l’alcool. J’ai pris 50 euros de coke, une bouteille d'amaretto, 4 Jupiler et je ne me souviens pas de ce qu’il s’est passé ce soir-là".

Par après, il changera de version et expliquera que la fillette serait en réalité tombée du lit.

La grande sœur de Néva est également intervenue pour livrer sa version des faits: "Mik il a tapé le bébé en haut", "Il est méchant", "bébé plein de bleus", ... un témoignage fort récolté par une équipe spécialisée dans l’audition des mineurs.

L'inculpé refuse de collaborer à la reconstitution

Cette après-midi, le beau-père a refusé de participer à la reconstitution. Sur place, l’avocat général, le juge d’instruction, le greffier, les avocats de l’inculpé et des parties civiles se sont contentés de faire un état des lieux de l’habitation.

L’instruction est loin d’être terminée, différentes analyses doivent encore être versées au dossier.