A cinq à table plutôt qu'à quatre: un homme, arrêté sur une terrasse à Tournai, a passé la nuit au cachot

Samedi soir, sur la terrasse du restaurant Tatie Danielle, un homme a été arrêté et menotté. Ce dernier a été interpellé par les services de police car il était à une table de cinq et ne respectait donc pas les mesures sanitaires.

A cinq à table plutôt qu'à quatre: un homme, arrêté sur une terrasse à Tournai, a passé la nuit au cachot
©D.R.
M.P.

La gérante du restaurant Tatie Danielle, situé au quai du Marché au Poisson à Tournai, s'est exprimée sur les réseaux sociaux après avoir été témoin d'une scène assez étonnante sur la terrasse de son établissement. 


"Depuis la reprise, nous respectons les distances et nous tentons d'apporter à la clientèle un maximum de confort malgré les mesures sanitaires. Samedi soir, nous accueillions sur notre terrasse toute une série de tables de quatre personnes et l'ambiance était plutôt sympathique. Vers 21h50, quelques minutes avant la fin du service, une table de deux et une de trois se regroupent pour terminer leurs verres ensemble car ils se connaissaient", déclare Emma, gérante du restaurant. 
    
Au même moment, des policiers se sont dirigés vers la table. Emma est intervenue rapidement pour savoir quel était le problème. C'est alors que les policiers ont répliqué qu'ils étaient à cinq et que ce n'était pas la règle. 
 
"Tout devient scandaleux et incompréhensible. Les policiers demandent les papiers du jeune homme. Cependant, ce dernier ne les avait pas sur lui et ne possédait que son permis de conduire. Il se retrouve alors les mains dans le dos et menotté."
  
Le jeune homme a effectivement été emmené en combi de police et mis au cachot pour la nuit. Il a pu retrouver sa liberté ce dimanche matin vers 6h. 
 
"Je ne sais pas comment c'est possible. Je me suis toujours très bien entendue avec les policiers. Mais face à cette situation, je suis dans l'incompréhension. Tout ceci pour avoir été cinq pendant trois minutes. Il n'y a même pas eu d'avertissement. Pour moi, ce n'est pas acceptable de menotter quelqu'un pour une telle raison. C'est tellement arbitraire, il ne faut pas oublier que nous sommes dans une démocratie. Pour tout le monde présent ce soir-là, la police a exagéré alors que le jeune homme n'a eu à aucun moment un comportement inadapté", conclut la gérante du restaurant Tatie Danielle.  
 
Pour le moment , Emma n'a pas reçu de retour mais pourrait, si cela se présente, accepter une éventuelle amende. Par ailleurs, elle n'arrive pas à concevoir l'attitude de la police.