Deuxième jour de non-ducasse à Mons: une bonne ambiance et seulement trois arrestations administratives

Malgré la fréquentation du centre-ville, aucun débordement n'a été déploré.

Deuxième jour de non-ducasse à Mons: une bonne ambiance et seulement trois arrestations administratives
©E.B.
E. Brl.

Ce samedi encore, les terrasses du centre-ville de Mons étaient prises d’assaut. La Grand-Place et la rue commerçante étaient en effet noire de monde, preuve que les Montois ont eu l’envie de venir profiter du soleil et de l’ambiance qui régnait malgré l’annulation des festivités du Doudou. Pour ce second jour de non-ducasse, le bilan policier est tout aussi positif que vendredi.

« Dès midi, un public familial et plus âgé s’est installé en ville : terrasses bien remplies et ambiance posée », commente-on du côté de la zone de police Mons-Quévy. "En soirée, un public plus jeune prend place en terrasse, particulièrement au Marché aux Herbes. Mais l’on ne constate que très peu, voire pas d’attroupement sur la voie publique, seules quelques personnes attendent qu'une place en terrasse se libère."

À la fermeture des établissements, comme vendredi, tout s’est déroule dans l'ordre et le calme "à l'exception du Marché aux herbes où l’alcool a échauffé quelques esprits bagarreurs, mais sans heurts notables." Trois arrestations administratives ont été comptabilisées. "Les patrouilles mobiles ont également dispersé quelques attroupements à la Place du Parc, au niveau de la piscine du Grand Large et du Waux-Hall."

Au niveau des mesures sanitaires, l’ensemble a été bien respecté par le secteur Horeca comme par la population malgré quelques rappels. Au total, tout au long de ce week-end très particulier, ce sont une centaine de policiers qui sont déployés sur le terrain. Sur le terrain, la population a aussi pu constater la présence de la brigade canine et de la cavalerie parmi les effectifs renforcés.