Les Montois vont pouvoir tomber le masque

Le port du masque ne sera plus obligatoire en centre-ville dès le 26 juin.

Les Montois vont pouvoir tomber le masque
G.La

Les indicateurs sont bons et à Mons, c’est l’un des symboles les plus marquants de la crise covid qui s’apparaît à disparaître. Le collège communal a en effet annoncé qu’à partir du 26 juin, le port du masque ne serait plus obligatoire en centre-ville.

La mesure était d’application depuis près d’un an. Mais la Cité du Doudou s’aligne désormais sur la France et d’autres grandes villes.

"Ces dernières semaines, les indicateurs se révèlent des plus positifs à Mons et, plus globalement, dans notre région. En effet, le taux de contamination de la région montoise est parmi les meilleurs et plus bas que celui des grandes villes wallonnes, ainsi que de la moyenne nationale. Par ailleurs, la vaccination progresse de manière encourageante puisque près de 65,51 % des Montois ont reçu leur première dose de vaccin. C’est la raison pour laquelle le Collège communal a décidé de suspendre l’obligation de port du masque en rue dans le centre-ville dès le 26 juin prochain, tout en restant attentif aux mesures en vigueur", indique Nicolas Martin, bourgmestre de Mons.

À noter toutefois que le port du masque reste obligatoire selon les règlements et protocoles du fédéral, comme par exemple : le secteur HORECA, les magasins, les abords des écoles, les cinémas, les musées ou encore les bibliothèques. Le collège précise en outre que chacun est libre de continuer à porter le masque s’il le souhaite, surtout dans les endroits forts fréquentés.

À Mons, la Ville avait pris les devants en commandant des masques et en les faisant livrer en portes à portes. C’était au printemps 2020. La situation a bien évolué depuis. Le nombre de cas pour 100.000 habitants à Mons était de 32 la semaine dernière, soit moins que dans les grandes villes de Wallonie.