Une "Fête de l'Amour" organisée à la fin août à Charleroi

La Fête de l'Amour revient sur la place verte en 2021, plus étoffée et plus étendue. Une convention lie désormais la Ville de Charleroi pour l'organiser fin août, tous les ans, sur la place Verte. C'est l'asbl Charleroi CentreVille qui organise.

"Après une année ternie par ce fichu covid, on voulait aller encore plus loin que la première édition de 2019, pour remettre un peu de couleurs et reprendre les activités festives dans le centre-ville, mais aussi pour dynamiser les commerces"

, souligne Babette Jandrain (PS), échevine des Fêtes et du Commerce.

Le samedi 28 août, avec la Fête de l'Amour, il sera possible de se marier sur la place Verte "for a joke", comme à Vegas, pour des noces tout ce qu'il y a de moins officiel. "De 14 à 18 heures, il y aura ces mariages "for a joke", un village associatif LGBTQUIA+, des spots photos et des murs d'expression, mais aussi des animations pour les enfants, des châlets pour boire et manger parce qu'on reste carolos. A 18 heures, il y aura un show de Drag Queens du Cabaret de Mademoiselle K et une démonstration de cyclo-danse par des personnes porteuses de handicap de l'asbl Roue Libre. De 20h à minuit il y aura aussi deux DJ sets. Mais il faut venir dès 14 heures, il y aura des surprises", promet Babette Jandrain.

En parallèle à la fête à proprement parler, il y aura des moments de réflexion et de culture. "La Fête de l'Amour est ouverte à toutes et à tous sans distinction de genre, de couleur ou d'orientation sexuelle, mais certaines communautés ont besoin de soutien, notamment les personnes LGBTQUIA+ et celles porteuses de handicap", ajoute Alicia Monard (PS), échevine de l'Egalité des Chances et de l'Intégration. Dès jeudi 26, la Maison Arc-en-Ciel de Charleroi (MAC) ouvre son exposition Dorian.ne Gray à la rue Prunieau, 1, à partir de 17 heures. Vendredi, à l'Umons sur le boulevard Joseph II 38/42, deux conférences sont programmées avec Go to Gyneco (10 à 14h) pour les lesbiennes/bisexuelles et sur la violence dans les couples homosexuels (15 à 17h). La MAC accueilleront aussi les proches d'ados trans entre 18 et 20 heures. "Et dimanche, deux films seront projetés au Quai 10 avec un ciné-débat."

La Maison Arc-en-Ciel, via Cailean son employé permanent, se dit ravie de l'expansion que prend la Fête de l'Amour. "Des expos, des conférences, un village associatif, du ciné-débat, ça permet une ouverture de Charleroi à toutes les formes d'amour. On peut vraiment dire merci à toutes ces associations qui nous aident", explique Cailean."Tout le monde a sa place ici", sourit-il.

Le détail du programme et des réservations pour les conférences sont à retrouver sur l'événement Facebook de Charleroi Centreville.